Le guano miracle ! 

Découverte scientifique majeure: les fientes du super-pigeon se révèlent être un super fertilisant.

pub poche La Grande Une

Le super pigeon mâle sous haute surveillance. Photo: © La Grande Une

Le 31 mai 2016 par Rédac Cheffe

Cela ne fait qu’une semaine que le pigeon mâle est confiné dans les Grandes Plaines américaines par les avions de chasse de l’Us Air Force, et pourtant les bienfaits de ses fientes se révèlent déjà. Les scientifiques s’accordent presque tous à dire que les fientes du super-pigeon se rapprochent du guano des oiseaux marins de par sa nature et sa composition, et force est de constater que là où le « super guano » s’est répandu, l’herbe a repoussé plus verte que jamais. Tout cela en un temps record, deux à trois jours à peine.

 

Les gigantesques mares blanchâtres, déposées par le pigeon géant sur les champs jaunis par la sécheresse, ont été absorbées de manière spectaculaire. Mais qu’a donc cet excrément de particulier, alors que la communauté scientifique s’évertuait à dire, il y a quelques jours encore, que le pigeon géant n’était qu’un pigeon ordinaire ? De part la quantité, énorme, de guano, les effets sont naturellement plus importants que ceux des petites fientes qui s’écrasent usuellement sur nos pare-brises. Bien au-delà, cette « super-fiente possède une molécule, une sorte d’enzyme qui booste la croissance des plantes » explique le groupe RAMS. « Cette molécule dont on ne comprend pour l’instant pas encore tous les mécanismes semble régénérer les organismes affaiblis et permettre à ceux-ci de tirer un meilleur profit de leur environnement. » La découverte de cette incroyable molécule pourrait bien révolutionner l’agrochimie et même à plus long terme tous les secteurs liés à la biologie.

De leur côté, les agriculteurs n’en reviennent pas : leurs champs qui faisaient peine à voir à cause de la sécheresse, reprennent une belle couleur verdoyante. « C’est un miracle ! c’est un miracle ! » s’écrit Duncan en regardant son champ tout vert, si vert qu’il a besoin de mettre des lunettes de soleil pour éviter d’être ébloui. « Miracle », « inespéré », « don du ciel », « incroyable » voici les mots qu’on entend près des cultures arrosées par le super guano.

L’effet de la substance est tellement impressionnant que même Konsanto ne semble pouvoir rivaliser. Certains agriculteurs et scientifiques accusent d’ailleurs le géant mondial des phytosanitaires d’avoir vendu pour contrer la sécheresse un produit totalement factice. Le super-engrais 6 en 1 de Konsanto ne serait, selon ces accusations, qu’un concentré de colorant vert, ne provoquant qu’une amélioration visuelle. L’entreprise n’a toutefois pas souhaité donner de réponse à ces accusations.

 

Une ressource très convoitée

 

Les vertus des super-fientes attirent naturellement la jalousie de ceux dont les champs n’ont pas été touchés. Ces fermiers réclament une juste redistribution du super-fertilisant afin de contrer la sécheresse qui est toujours de rigueur dans les Grandes Plaines. « Pourquoi y en a qu’ils auraient le droit d’avoir plus alors que ça tombe du ciel ? Moi je suis pour le partage équitable des ressources » proclame Irvin éleveur bovin qui soutient le MPSF (Mouvement pour le Partage du Super Fertilisant). D’autres en revanche, persistent à souhaiter le retrait immédiat du pigeon géant car il dévore chaque jour les jeunes pousses qu’ils ont si difficilement réussi à faire sortir de terre. Mais ce nouveau fertilisant n’attire pas uniquement les agriculteurs.

Outre les nombreux scientifiques et laboratoires dépêchés sur place pour étudier l’animal, les grandes puissances mondiales s’intéressent de près au volatile et à ses déjections. Les grands groupes pétroliers du Moyen-Orient ont entamé des négociations avec les autorités américaines afin de mettre sur pied des accords économiques autour du pigeon. La Russie et la Chine ne seraient pas non plus en reste et seraient secrètement en train de manœuvrer pour s’accaparer le deuxième pigeon. Les Etats-Unis ne se sont pour l’instant pas prononcé sur ces négociations et surveillent étroitement toutes les activités autour du pigeon mâle. La porte-parole de l’US Air Force, Maggie S.Robins a déclaré à la presse ce matin que « pour le moment l’accès au pigeon géant était limité pour des mesures de sécurité. Les rumeurs selon lesquelles l’US Air Force et le gouvernement américain souhaiteraient garder l’usufruit exclusif de l’animal, sont totalement infondées. »

Le groupe RAMS craint que le pigeon géant ne soit injustement exploité et rappelle que « [ces pigeons] sont des êtres sensibles qui n’ont pas demandé à naître si grands. » Le Professeure Jeanne Desbois, fondatrice du groupe RAMS, s’insurge d’ailleurs contre les mesures restrictives qui empêchent les scientifiques de mener à bien leurs études. « On ne veut pas qu’on découvre la vérité sur le gigantisme des pigeons » dit-elle agacée. « On ne nous laisse que l’observer de loin, ou effectuer des analyses de ses fientes. C’est complètement insuffisant ! » Pourtant, selon elle trouver la cause du gigantisme de l’oiseau est primordiale pour prévenir d’autres incidents de ce genre de se reproduire. Elle soupçonne également que les gouvernements se soient mis d’accord pour empêcher la communauté scientifique de découvrir un quelconque lien entre le gigantisme et l’activité industrielle et nucléaire mondiale.

PETITES ANNONCES

 

 

ACHATS/VENTE

Vends peigne fin, spécial récupération de fiente dans vos cheveux. Fourni avec pot de verre et spatule. Pour seulement 69,90$.

Voir plus

 

 

MESSAGES PERSONNELS

Mirabelle, ma belle, ma coccinelle, où vaques-tu ? Justinpourtoi.

Voir plus

 

ANNONCE

Charles-Henry de Chachard-Hulkberry  et Etienne Enyenko Ernest Tago ont présenté avec succès leur thèse socio-économico-politico-philosophico-mathématico-sportive, à l'Université des Grands Esprits se Rencontrent, sur le sujet :

La fiente, l'avenir de l'homme ou un déchet ?

 

Ils ont été reçus avec les Félicitations du Jury et le Prix d'Excellence de la Meilleure Thèse de tous les temps et de l'Univers.

 

 
Le Jeu de La Grande UNE

PUB

Blouréal est l'expert n°1 pour vos cheveux et vos moustaches. Découvrez PIEDOU le nouveau rajeunisseur de doigts de pieds, qui vous feront des pieds de dieux et de déesses. Grâce à sa nouvelle molécule FI-33-ENTE, découverte par nos équipes scientifiques dans les forêts d'Amérique, PIEDOU est le rajeunisseur qui vous manquait. PIEDOU votre allié pour vos selfies de pieds !

De la difficulté d'étudier un spécimen aux dimensions hors-normes

par René Grison

 

Les experts et chercheurs du monde entier se sont réunis aux Etats-Unis pour étudier l’animal géant. Devant la dangerosité du pigeon, son accès est très strictement réglementé. L’armée a fourni cependant aux scientifiques des moyens techniques, notamment de grands escabeaux et des jumelles à grande portée ainsi que des véhicules pour suivre l’oiseau dans ses déplacements. Parfois le pigeon sautille sans arrêter pendant des heures rendant l’observation totalement imprévisible et laborieuse. Mais les scientifiques n’ont guère le choix. « C’est la première fois qu’on est face à un spécimen de cette taille, les moyens d’observations et d’études sont encore à inventer » raconte le Dr vétérinaire Franz Herbert, du groupe RAMS. « On a même des spécialistes d’animaux de gros calibres, type éléphants, cachalots, mais même eux sèchent quant à la méthode à adopter. »

Des cowboys texans ont aussi été mobilisés pour essayer de récupérer quelques plumes au lasso, afin d’étudier la composition génétique du volatile. « Malgré ce que l’on pourrait imaginer, les cellules de cet animal ne reflètent en rien son gigantisme » explique Jeanne Desbois. « Selon nos dernières analyses, elles sont en tout point similaires à celles des oiseaux de taille normale. Ce qui me fait naturellement pencher pour l’hypothèse que ce pigeon est à la base un pigeon tout ce qu’il y a de plus ordinaire. Néanmoins, il faudra attendre les résultats d’analyses plus poussées pour en être complètement certain. »

Où se cache donc Zilla?

par Petunia Gordula

 

La femelle pigeon, Zilla, semble aimer sa tranquillité. Depuis son départ du Japon on ne sait réellement où elle se trouve. Elle laisse pourtant quelques indices et fientes sur son chemin à l’instar d’un petit poucet, mais elle reste toujours insaisissable. Seules des photos, sur lesquelles elle se retrouve exposée par hasard, donnent une précision sur ses différentes escales. Malheureusement quand les autorités locales sont prévenues, il est trop tard, l’oiseau n’est déjà plus là.

Sur les réseaux sociaux, les photos de Zilla circulent, mais beaucoup sont en réalité des « mèmes » réalisés uniquement dans l’intention de faire des « like ». In Ho, un jeune sud-coréen a publié sur son compte instagram un photo-montage avec Zilla dans le ciel de Séoul. Sa publication a entraîné des milliers de « j’aime » et de commentaires. « Je reconnais que ce n’est pas une vraie photo de Zilla » confie-t-il l’air un peu coupable avant de se justifier : « Je l’ai fait parce que ça me faisait marrer, c’est tout. »

Le succès de ces photos montre bien que le public est plutôt favorable et enthousiaste à l’égard de l’animal, malgré la dangerosité de sa taille. Comme bon nombre de gens In Ho ne pense pas que ces gros pigeons soient « méchants. » « Vous avez vu celle en Thaïlande ? On dirait presque qu’elle sourit » ajoute-t-il avec excitation. Cette photo-bombe est l’une des plus populaires de Zilla et compte des millions de vues dans le monde entier. Zilla future super-star ?

Konsanto dépose un brevet sur le super-fertilisant

par Katheleen Lin

 

La multinationale des phytosanitaires a flairé le bon filon. Dès les premiers résultats visibles de la super-fiente du super-pigeon sur les cultures asséchées, Konsanto a dépêché ses experts sur place afin de prélever ce miraculeux guano. Aussitôt ses laboratoires ont développé un produit dérivé et dilué du super-fertilisant censé provoquer une « super-pousse » des plantes « super asséchées ».

 

Le laboratoire a déposé hier une demande de brevet international pour ce nouveau produit. L’entreprise espérait ainsi pouvoir revendiquer un droit de propriété sur toutes les mares blanchâtres de guano et taxer ceux qui l’utilisent pour concurrence déloyale. Konsanto s’est pourtant octroyé aujourd’hui un refus catégorique de l’administration. Selon les avocats de la société, « le gouvernement sous l’égide de l’US Air Force use de son pouvoir politique et militaire pour entraver nos activités. C’est une atteinte au libéralisme qui constitue notre nation et donc une atteinte à notre droit ultime de faire du commerce. Nous n’allons pas en rester là et plaider notre cause au tribunal. » La course au guano ne fait donc que commencer.

Amour

C'est la merde. Mars arrivant dans Vénus, fuyez en diagonale, votre véritable âme sœur vous attend sur les rives de votre cœur.

 

Argent

Cherchez, vous trouverez peut-être.

HOROSCOPE DU JOUR

JEU CONCOURS:

Créez un photo-montage de Zilla à partir de la photo ci-dessus ou de votre choix et envoyez-nous votre création! Les meilleures photos seront publiées sur le compte Instagram "whereiszilla".

Participez aussi sur Facebook

pigeon concours photomontage
 
 
 
Pigeonzilla VS Godzilla
Et le pigeon fut...

 

une réaction? un témoignage? un coup de gueule?

Envoyez-nous votre courrier des lecteurs à:

 

lagrandeune@gmail.com

 

          L'équipe de la rédac           |           Mentions légales           |           © 2016 Well Being Art - Lolquatre          
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now